Encore un revers pour Clément Noël. Sur le slalom nocturne de Madonna di Campiglio, remporté pour la troisième fois par le Suisse Daniel Yule, Clément Noël a encore enfourché. Un deuxième zéro pointé en deux courses pour le champion olympique.

Même à travers son masque, le regard de Clément Noël en dit long. Tête baissée, bras ballants, il semble avoir disparu. Il voulait « trouver le bon état d’esprit », le juste équilibre entre finir ses runs et jouer pour gagner… Il n’a pas encore trouvé la solution sur la soirée Madonna di Campiglio. « C’est un tas de DNF d’affilée, compte tenu de la saison dernière, c’est de la merde », réagit-il avec véhémence.

Une première course retenue, bouclée à 1’17 avec le Norvégien Lucas Braathen (qui chute du podium après une deuxième étape moins réussie). Il a dû déposer ce qu’il n’avait pas pu faire cette saison après deux courses et sorties des premières manches à Val d’Isère (Coupe du Monde) et Val di Fassa (Coupe d’Europe). Quinzième provisoire, Clément Noël a ensuite lâché les chevaux en deuxième partie de soirée.

Noël : « Le slalom c’est au moins 50% de confiance »

« Il y a des choses qui vont mieux au second (tour), les intentions sont meilleures », analyse Clément Noël. Le ski est assez rapide, il a déjà été pris dès le premier run. J’ai trouvé les bonnes sensations. Après cela, l’erreur est survenue rapidement, cela m’arrive trop souvent. Ce deuxième tour, plus dans la lignée de ce qui l’a mené au titre olympique et aux neuf victoires en Coupe du monde : dédié, à concourir pour le podium au bon moment… Avant d’aller en haut du mur sur le parcours imaginé par le coach , Loïc Brun. On ne veut plus du skieur de Val-d’Isère… « Je pense que le niveau de ski est bon », mais la confiance en prend – encore une fois – un énorme coup.

« Le slalom, c’est au moins 50% de confiance en soi, l’envie de rouler vite… Il y a beaucoup de choses qui vous passent par la tête. J’espère pouvoir tout mettre en place pour la prochaine course. Sur le deuxième, j’ai essayé de faire de mon mieux. Ça n’a pas marché là-bas. »

À Lire  Equipement / Hiver 2022-2023. Nouveaux produits de Scott : Pure a des successeurs

Ce contenu a été bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies ou autres outils de suivi.

En cliquant sur le bouton « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront enregistrés et vous pourrez visualiser le contenu (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous consentez à l’utilisation de cookies et autres outils de suivi pour stocker vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en prenant connaissance de notre politique de protection des données. &#xD ;

Grange : « Il faut accepter de ne pas pouvoir produire le meilleur ski possible »

Gérer mes options

« On sait tous qu’il peut rester un moment avec tout le monde quand il skie à 100% », confiait le double champion du monde Jean-Baptiste Grange, son moniteur au départ. Mais c’est rare d’être à ce niveau de perfection dix courses dans une saison, il faut accepter de ne pas pouvoir produire le meilleur ski possible et se contenter de 6ème ou 7ème pour jouer tout l’hiver. »

C’est bien le problème : Clément Noël, qui n’acceptera pas de place dans le ventre mou de cette compétition, signera encore un zéro pointé cette saison. D’un côté, la confiance et de l’autre, les points. Il a conservé de justesse sa place dans le Top 7 mondial, bénéficiant d’une contre-performance du Norvégien Atle McGrath. Il peut encore espérer un dossard de 1-7 lors du prochain slalom, le 4 janvier à Garmisch.

Ce contenu a été bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies ou autres outils de suivi.

En cliquant sur le bouton « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront enregistrés et vous pourrez visualiser le contenu (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous consentez à l’utilisation de cookies et autres outils de suivi pour stocker vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en prenant connaissance de notre politique de protection des données. &#xD ;