Le réseau MYPA (Maternité en Yvelines et Périnatalité Active) sera présent dans les hôpitaux du Chesnay, Mantes, Poissy et Rambouillet à partir du 17 octobre.

Vous avez des questions sur l’allaitement, le portage d’un bébé.

Si vous souhaitez un avis d’expert sur les bébés prématurés, le réseau MYPA (Maternité des Yvelines en Périnatalité Active) vous aidera.

MYPA est une association loi 1901, financée par des fonds publics de l’ARS (Agence Régionale de Santé) et du conseil départemental des Yvelines.

Ce réseau est organisé pour prodiguer les meilleurs soins aux femmes, aux femmes enceintes et jeunes mamans et à leurs enfants, en assurant la coordination des spécialistes.

De 14h à 17h dans les halles des hôpitaux

A l’occasion de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel, ces professionnels de santé, composés d’infirmières visiteuses, de sages-femmes, d’orthophonistes, de pédiatres, surtout, mais pas seulement, répondront à vos questions.

A partir du 17 octobre, lundi (Hôpital de Mantes-la-Jolie), mardi (Hôpital de Poissy), jeudi (Rambouillet) et vendredi (Versailles),

« Nous y fournirons des conseils, des informations sur l’allaitement et la physiologie de la lactation (processus d’allaitement, N.D.L.R.) »

Le portage, par exemple, procure à l’enfant un sentiment de sécurité et de bien-être, essentiel à son développement.

« Le choix de la mère »

« En pratique, on vous expliquera ce qu’est l’allaitement, qui doit rester le choix de la mère. Ce n’est pas pour la culpabiliser, mais pour lui faire comprendre. Certaines femmes ne peuvent pas allaiter, d’autres s’interrogent », ajoute Caroline Dupont.

Pendant des décennies, c’est-à-dire avant l’an 2000, les mères qui ont accouché dans les hôpitaux ou les cliniques ont été systématiquement contraintes, sans aucune explication, au lait maternisé, avec l’affirmation généralement bien intentionnée que l’accès du père à la paternité était plus facile s’il donnait un biberon .

À Lire  Burnout : 10 conseils pour prévenir (ou guérir) quelqu'un qui en a souffert

Le lobbying des marques de lait artificiel a également pesé.

Développement cognitif de l’enfant

L’allaitement, trop souvent négligé, est bénéfique pour le développement cognitif de l’enfant et renforce ses défenses immunitaires, tout en protégeant la mère du cancer, selon différentes études médicales publiées ces dix dernières années.

Aujourd’hui, une mère peut très bien donner son lait à son bébé par l’intermédiaire du père.

Il existe également un numéro SOS allaitement gratuit en Ile-de-France (tél. : 0 800 800 315). « A partir du 1er janvier 2022, le bureau parisien de SOS Allaitement est réparti sur toute l’Ile-de-France.

Deux personnes vous écoutent et répondent à vos questions en semaine (de 19h00 à 22h00) et le week-end (de 10h00 à 13h00 et de 18h00 à 21h00).

« Notre réseau MYPA informe les mamans avant et après l’accouchement, et assure également le suivi des nouveau-nés vulnérables dans les Yvelines (SUNNY), ​​notamment les prématurés »

Tous les professionnels de santé peuvent rejoindre un réseau départemental qui donne accès à un annuaire général.

Chaque année, le dispositif SUNNY accompagne plus de 200 enfants du département et un total de 1400 enfants de 0 à 7 ans depuis sa mise en place.

Infos pratiques : SOS allaitement en Ile-de-France (tél : 0 800 800 315).

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre 78actu dans l’espace Mes actualités. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.