Douleurs, rhinopharyngites et autres miasmes se propagent avec l’arrivée de l’automne et la baisse du mercure. Bien que la maladie puisse arriver à n’importe qui, certaines précautions peuvent réduire votre risque d’« attraper un rhume ».

& # xD;

Par – & # xD;

1. Couvrez-vous… la tête

& # xD;

24 octobre 2022 à 6h15 & # xD ;

2. Mangez bien, évitez l’alcool

& # xD;

– Temps d’étude : & # xD ;

& # xD;

3. Dormez assez

Lorsque nous sommes confrontés à la propagation de virus et autres agents pathogènes, notre système immunitaire est mis à rude épreuve. Il faut donc veiller à ce qu’il soit protégé et même renforcé. Illustration Adobe Stock

4. Bougez

Lorsque la température baisse, la perte de chaleur est la plus importante à travers la frontière. Les mains, les pieds et surtout la tête, où s’échappent 30% de la température corporelle. D’où l’importance de porter une casquette, un chapeau ou une cagoule et des gants ainsi que des vêtements et des chaussures imperméables.

S’il fait très froid et/ou s’il y a des tiraillements, et couvrir les parties du corps les plus sujettes au froid : la gorge, souvent non couverte, et la bouche (nez, bouche, oreilles).

5. Baisser le chauffage

Lorsque nous sommes confrontés à la propagation de virus et autres agents pathogènes, notre système immunitaire est mis à rude épreuve. Il faut donc veiller à ce qu’il soit préservé et même renforcé.

Pour ce faire, commencez par manger des aliments sains. Faites le plein de vitamines (A et C) et de minéraux (surtout de calcium et de magnésium) en mangeant beaucoup de fruits et légumes et de poisson. Dans le même temps, évitez de consommer trop de sucre qui augmente la production de globules blancs, rendant le système immunitaire moins apte à combattre les infections.

À Lire  Combien de temps dure la fatigue liée au COVID ? Essayez les conseils de traitement dès que possible

6. Lavez-vous les mains

Enfin, n’oubliez pas de bien vous hydrater, et évitez l’alcool, faux amis en cas de rhume. Bien qu’il soit chaud, il provoque en fait l’expansion des vaisseaux sanguins, ce qui refroidit le corps.

Notre système immunitaire a également besoin d’un repos adéquat. Pour cela, dormez au moins 6 ou 7 heures par nuit, et surtout respectez vos heures de coucher et de réveil.

L’exercice est important pour une bonne santé. Aussi, il maintient le bon fonctionnement de notre corps, et donc de notre système immunitaire. Sans compter que le mouvement permet au corps de s’échauffer. Faites au moins deux à trois séances de sport par semaine.