Afin de faire face aux défis de la formation, du travail et de tout ce qui concerne les secteurs sanitaire, médical et social, PlaM prévoit une série d’actions pour les 5 prochaines années.

Cette feuille de route a été développée avec l’ajout du multijoueur, ce qui est une indication de l’attrait de chacun à relever ce défi ultime pour les années à venir.

Très bon accueil de la part des services Nationaux, Régionaux, Pôle Emploi, des conseils départementaux, des professionnels de santé, des syndicats, des représentants du patronat, des universités, des instituts de formation, des représentants des usagers et du forum régional de santé bons et indépendants, des représentants des maires… .

Pour partager l’analyse et identifier les actions à mettre en place à court, moyen et long terme, différentes séances d’échanges ont été organisées en juin, sur les thèmes de la beauté paysagère, du changement professionnel et de la formation ainsi que de former davantage. et s’entraîner différemment.

A l’issue de ces échanges, des documents ont été créés qui ont abouti à un document exhaustif rassemblant plus de 50 propositions d’actions et permettant d’identifier 20 actions pour 2023-2024.

20 activités animées et collaboratives basées sur les suggestions du terrain. L’efficacité opérationnelle est en grande partie rendue possible par l’embauche de cinq partenaires RH.

Ces ambassadeurs du PlaM le mettront en œuvre dans leur secteur, pour tous les partenaires et en communication directe avec eux. Ils auront des objectifs précis et des tâches communes à tous (formation, recrutement et animation web).

Ces partenaires RH travailleront sur tous les sujets PlaM et au bénéfice de toutes les parties prenantes.

À Lire  Faire du sport à jeun : une bonne idée ?

Selon le COPIL du 19 octobre 2022, une feuille de route pluriannuelle (tout en étant la plus efficace possible) pourrait être établie, qui est le fruit des travaux menés dans le cadre du COTECH et des précédents comités de travail, en mutualisant les ressources humaines et ressources financières.

Pour mettre en œuvre ce plan d’action, le budget de l’ARS représente 9 millions d’euros en 2022 et 11 millions d’euros en 2023, qui peuvent être complétés par le budget réalisé par d’autres acteurs.

Le PlaM doit également adhérer aux décisions des Assises Territoriales de Refondation Santé qui se sont déroulées en région Pays de la Loire fin 2022.