La cérémonie des vœux a réuni un beau public le jeudi 12 janvier, dont des Saint-Privadens et des invités des villages voisins, dont de nombreux élus, dans la Salle des Églantiers de Mazac.

A la tribune, le maire et conseiller départemental, Philippe Ribot, a analysé la situation municipale, passée et à venir, revenant d’abord à « tous ceux qui se sont déplacés avec nous au plus fort de la crise. L’épidémie et surtout les agents de la collectivité et de tous les volontaires, qui avaient besoin de réactivité, de sérieuses capacités d’adaptation et de solidarité ». De la même manière, « le début de la guerre en Ukraine et l’arrivée de nombreux réfugiés en France et sur notre territoire ont une nouvelle fois mis à l’épreuve notre capacité à faire face et à faire preuve de solidarité. Une fois de plus les agents de la communauté se sont mobilisés et les Saints – Privadens est excellent. » .

Projet d’un city stade

En revenant sur ces années sans rendez-vous, « beaucoup de choses se sont passées et nous avons pu présenter notre projet de ville solidaire, inclusive, sportive et culturelle ». Parmi les dossiers, des travaux de recroissance et d’imperméabilisation de cours d’école ont été réalisés à Mazac, dans le bourg et Rieu sont en attente.

Il est également prévu un city stade sur le chemin des Romarins, une station de fitness dans le parcours de santé et un parcours d’équilibre dans le jardin intergénérationnel.

Parmi les projets figurent la poursuite des cheminements piétons et la construction d’une voie verte sur le chemin du Rieu, des équipements de réduction de vitesse sur le chemin des caves, et la réfection complète de l’ancienne route de Salindres à Mazac. Le maire a également vécu sur le plan d’épargne qui a été utilisé. « En 2022, nos dépenses énergétiques ont augmenté de plus de 30 000 € et en 2023 nous prévoyons une augmentation possible de près de 200 000 €. Seule une gestion rigoureuse peut nous permettre de continuer à équiper Saint-Privat sans avoir à payer de taxe supplémentaire. Il a terminé son allocution par un hommage, « à ceux qui m’ont entouré depuis le début de ce mandat, dans un contexte difficile, je crois que nous avons su faire face », sans oublier le personnel d’Alès Agglomération, les services de la et conseil départemental. De même, un salut « aux associations, à leurs dirigeants, à tous leurs adhérents, tous bénévoles, après ces trois dernières années très compliquées pour eux. Qu’ils sachent qu’ils pourront toujours compter sur nous ! ».

À Lire  Amazon bouscule la concurrence avec une offre bluffante sur la montre connectée HONOR MagicWatch 2

Souhaitant d’un vœu, « soyons unis et unis pour vaincre les dangers qui ne manqueront pas de se présenter à nous en 2023 ».