Ouverture des remontées mécaniques : carte sanitaire et masque obligatoires pour les skieurs

La reprise de l’épidémie de Covid-19 en France a contraint les stations de ski à s’adapter pour éviter une nouvelle saison « blanche ». Beaucoup ont ouvert leurs portes ce samedi 4 décembre. Mais que dit exactement le département de la santé ?

Le top départ a été donné ce samedi 4 décembre. En ce premier week-end de décembre, de nombreux hôtels des Alpes, des Pyrénées-Orientales et du Massif Central ont ouvert leurs portes pour la saison de sports d’hiver 2021-2022. C’est une saison qui marque le retour des sports d’hiver pour les Français licenciés l’an dernier en raison de problèmes de santé. Qu’en est-il des soins de santé spéciaux utilisés dans les hôtels français ? Pour bien utiliser le téléski, vous devez respecter deux processus.

Port du masque obligatoire

Port du masque obligatoire

Le port du masque est obligatoire, et on parle d’un masque spécial chirurgical ou en tissu. Elle concerne 250 domaines skiables français, et tous les skieurs de plus de 11 ans. Mais attention, le port du masque n’est obligatoire que sur les lignes et sur les remontées mécaniques, pas sur les pistes.

Pass sanitaire contrôlé

Pass sanitaire contrôlé

Une autre responsabilité est de fournir une carte de santé. Cette mesure devrait être déclenchée lorsqu’il y a une crise nationale de plus de 200 cas pour 100 000 habitants. Ce tarif a été dépassé le jeudi 25 novembre, et depuis le samedi 4 décembre, il est désormais valable. « A partir d’aujourd’hui, il convient », a déclaré Alexandre Maulin, le président de cet organisme qui représente les exploitants de 250 stations de ski françaises. Il a ajouté qu' »il y aura des preuves sous le toboggan principal au début de l’hôtel à titre temporaire, provisoire (…) pour que les gens sachent ce qui sera confirmé ». Certains endroits l’exigent également lors de l’achat du forfait.

À Lire  Montagne. Stations de ski : faut-il encore porter un masque en Savoie ?