Sur la chemise : le roi du style italien avait sa propre façon de porter les garde-temps de sa collection – Omega Seamaster Ploprof, Hamilton Pulsar…

Gianni Agnelli devait être un homme occupé. Représentant principal de Fiat ; propriétaire de La Stampa et du Corriere della Sera, mais aussi du club de football de la Juventus, il a dû gérer son empire commercial, tout en prenant soin de ses femmes (nombreuses), d’internet son (gros) et de son style (flamboyant). Le « Guépard de Turin » – l’un de ses nombreux surnoms – était connu pour sa sprezzatura, son insouciance. En ignorant délibérément les règles du style, il a créé l’art apparemment impossible de faire correspondre les signatures.

Patrons, coupes, vêtements, rien n’était hors de portée, du moment qu’ils étaient parfaitement confectionnés (ou intentionnellement pas !) par les meilleurs tailleurs. Les exemples « d’erreurs de goût astucieusement réfléchies » abondent. En fait, il y a…

Bridgeman Images – HAMILTON – PORSCHE – Diode SA/Denis Hayoun – PATEK – OMEGA

Je souscris

Données illimitées

Vous lisez actuellement : Montres – Les Agnelli Worn

Offres spéciales : -50% la première année

Cuisiner avec une foule de grands chefs

À Lire  Sac tendance automne 2022 : les modèles stars de la rentrée dans lesquels investir prochainement !