Tu n’étais pas seul quand tu as commencé. Vous ne serez pas seul à arrêter de fumer. » C’est le slogan de la 7ème campagne « Mois sans Tabac ». Chaque année, l’événement encourage les fumeurs à arrêter de fumer pendant un mois grâce à des campagnes de sensibilisation et des rencontres avec des professionnels de la santé. Le tabagisme en quelques chiffres : Il y a environ 1,2 million (30,3%) de fumeurs quotidiens en Occitanie, soit environ 5 points de plus que la prévalence nationale (25,5%).

Cela en fait l’une des régions les plus touchées par le tabagisme en France. Depuis le début de cet événement en 2016, l’opération #MoisSansTabac a enregistré près d’un million d’inscriptions au niveau national, dont près d’une centaine de milliers en Occitanie et 450 plus précisément en Aveyron (ce qui en fait le 7e des 13 départements qui génèrent jusqu’en Occitanie région).

Importante mobilisation

Placée sous la direction de l’Agence régionale de santé (ARS), cette campagne en Occitanie est coordonnée par Epidaure, le service de prévention des cancers de l’Institut du cancer de Montpellier (ICM), référent local reconnu dans ce domaine en France et dans le monde.

Cette année, le Mois sans tabac met en lumière l’attrait du groupe et du soutien comme moteur de motivation pour arrêter de fumer et surtout comme soutien pour arrêter.

Philippe Poulet, représentant du département Aveyron à l’ARS Occitanie, responsable du centre d’animation de la politique territoriale de santé publique, rappelle que « le tabac est la première cause de mortalité évitable ! »

Répondant à l’appel à projets #MoisSansTabac 2022 lancé par l’Assurance Maladie, parmi plus de 335 projets d’aide à l’arrêt du tabac sélectionnés dans toute la France cette année, Marie-Hélène Guiance-Murat, élue à Decazeville, a réussi à mobiliser et fédérer les nombreux professionnels de santé et paramédicaux et partenaires sociaux du territoire pour permettre, dans un véritable esprit collectif et solidaire, l’implantation à Decazeville d’un des 18 villages du mois sans tabac que la région comptera en Occitanie pour cette 7ème édition.

Les aides disponibles pour les fumeurs

L’opération #MoisSansTabac connaît chaque année plus de succès, car de nombreux participants partagent leurs expériences et leurs conseils avec les autres. Afin de permettre aux fumeurs de se sentir accompagnés et guidés, Santé Publique France a développé des outils accessibles à tous : le site Tabac Info Service avec des contenus plus personnalisés et pertinents selon l’état de santé de chacun avec la possibilité de poser un diagnostic de tabagisme ( dépendance physique). , motivation et confiance en soi) ou donner accès aux fumeurs à de nombreuses informations sur les différentes stratégies pour arrêter de fumer. L’application de e-coaching Tabac Info Service, conçue par l’Assurance Maladie en collaboration avec Santé Publique France et avec l’aide de la Société francophone de tabacologie, propose un programme de e-coaching 100% personnalisé, des conseils, des astuces et des mini-jeux comme l’accompagnement vidéos. Il s’enrichit enfin de nouvelles vidéos sur la grossesse et la contraception et de nouveaux contenus liés à la campagne #MoisSansTabac. Contactez un tabacologue au 3989.

À Lire  Cholestérol : HDL, LDL, remèdes naturels et conseils

Un village dédié à la cause le 4 novembre

Le Mois sans tabac, devenu un rendez-vous incontournable depuis 2016, propose aux fumeurs un accompagnement personnalisé pour arrêter de fumer. Nous invitons les fumeurs à relever le défi d’arrêter de fumer le 1er novembre.

La date du 4 novembre a été retenue pour Decazeville qui sera animée par un village dédié de 8h à 12h au marché puis de 14h à 18h au parking du Géant Casino. Ce village tend à favoriser les échanges avec de nombreux professionnels de santé pour des conseils et une aide adaptée. C’est aussi l’occasion de sensibiliser à la nocivité de la cigarette au quotidien et à l’impact des mégots sur l’environnement. La mission locale a demandé à quatorze jeunes âgés de 16 à 25 ans d’animer cette réflexion et de préparer des affiches de sensibilisation et de prévention à afficher lors de la journée.

Ce dispositif permet aux fumeurs et à leur entourage de s’informer et d’échanger avec des tabacologues, des médecins et divers professionnels de la prévention comme les sages-femmes et les infirmières PMI. Cet événement est l’occasion pour les fumeurs de rejoindre un mouvement collectif qui les invite à s’engager ensemble dans la démarche d’arrêter de fumer pendant un mois.

« C’est une première étape essentielle, car un arrêt du tabac réussi pendant 30 jours multiplie par 5 la possibilité d’un arrêt définitif du tabac », précise Valérie Policarpo, représentante de l’association de promotion de la santé IREPS, qui soutient l’ARS Occitanie.

Des aides au sevrage, des quiz et divers ateliers seront proposés : sport, yoga, sophrologie, jeux d’usage des mains et de la tête en collaboration avec l’association Les Toes au Soleil et le centre social…

Pour Céline Giraud, sophrologue et professeur de yoga à Hygiénavie : « Ils sont une alternative complémentaire aux autres aides à l’arrêt du tabac. Ils permettent de gérer le stress et l’anxiété qui peuvent submerger les fumeurs qui tentent d’arrêter, et contribuent également à améliorer durablement le bien-être général. » «