Publié

hier à 11:21, Mis à jour hier à 14:19

Il est difficile de ne pas tomber malade quand tout le monde autour de vous est malade. Pour tenter d’éviter la contamination, le médecin de famille Jean-Louis Bensoussan donne ses conseils.

En vidéo, hiver : 7 erreurs à éviter lorsque l’on veut se réchauffer

Porter un masque et se laver les mains

Les signes grippaux sont rouges au début de l’hiver. Toutes les régions de France sont en phase épidémique, selon le dernier bulletin de Santé publique France publié le 28 décembre. Lorsque la toux, les éternuements et la fièvre semblent nous entourer dans notre entourage ou dans les transports en commun, il peut apparaître des virus difficile de s’évader. « Leur transmission se fait principalement par les injecteurs de salive et un peu par le toucher, donc par les mains », note le docteur Jean-Louis Bensoussan, médecin de famille proche. Pour prévenir plutôt que guérir, il donne six suggestions.

Le port du masque reste fortement recommandé lorsque l’on est proche d’une personne susceptible d’être malade, dans les transports en commun par exemple, insiste le docteur Bensoussan. De même, il est préférable d’éviter les câlins et les poignées de main avec nos proches.

A lire aussi Des scientifiques ont découvert comment on attrape froid

Aérer les pièces

Par ailleurs, le médecin rappelle l’importance de se laver les mains plusieurs fois par jour, « à l’eau, au savon, pendant 30 secondes, en se frottant toutes les mains et entre les doigts, explique-t-il. Pour obtenir encore plus d’efficacité, vous pouvez rincer et puis re-savonner une deuxième fois.

Nettoyer son nez

Si un membre de notre foyer est touché par un virus, « il est indispensable d’aérer régulièrement la pièce, soit 5 à 10 minutes toutes les 2 heures, pour que l’air soit bien renouvelé, confirme le médecin Et ce, même si nous portons des masques. La ventilation est encore plus importante que le nettoyage des poignées de porte, a-t-il dit, car la transmission se fait principalement par les voies respiratoires, par les éternuements et la toux.

À Lire  McKinsey : pourquoi l'Etat recourt autant aux sociétés de conseil

Se reposer

Afin de ne pas attraper de virus, vous devrez veiller à bien ranger vos voies nasales. « Un virus sera moins facile à « greffer » sur un nez très propre que sur un nez congestionné. S’il est nettoyé, le virus ne trouvera pas de terrain favorable pour se développer », note le médecin. Pour assurer une bonne inspiration nasale malgré un nez bouché ou un écoulement, il est important de se laver le nez quotidiennement avec du sérum physiologique.

Un corps fatigué affaiblira également le système immunitaire et favorisera davantage la réception du virus. Le sommeil irrégulier serait aussi, selon le Dr Bensoussan, l’une des raisons de la forte recrudescence des maladies autour des vacances. Pour y remédier, le médecin conseille de bien dormir et d’avoir un apport en vitamine C.

Veiller à son alimentation

Lire aussi Les trois réflexes à adopter pour économiser l’énergie en hiver

Enfin, une alimentation équilibrée est nécessaire pour stabiliser l’organisme. Le contenu de l’assiette doit être vitaminé et contenir cinq fruits et légumes par jour pour stimuler le fonctionnement du système immunitaire, assure le médecin. Le rythme des repas doit également être régulier. « Le corps n’aime pas les irrégularités et les changements de rythme », a-t-il déclaré. Par conséquent, déjeuner à 23 heures. quand quelqu’un mange habituellement à 20 heures perturbe certaines fonctions, ce qui affectera négativement le processus de défense immunitaire.

En vidéo, ces aliments vont vous faire gagner 10 ans d’espérance de vie