Comme l’iPhone, le futur casque de réalité mixte d’Apple devrait intégrer la technologie de reconnaissance biométrique. Il n’y a pas de Touch ID ni de Face ID dans cet appareil, mais une reconnaissance basée sur… l’iris ! Comme dans les films de science-fiction minoritaires.

C’est du moins ce qu’ont dit à The Information deux sources qui ont travaillé sur l’appareil. Le balayage de l’iris sera utilisé pour authentifier l’utilisateur et lui permettre de faire des achats, tout comme Face ID ou Touch ID. Cette fonction permettra également de changer de compte utilisateur en fonction de celui qui porte le casque (vite, idem sur iPad !).

Pour réaliser ce grand exploit, l’appareil utilisera des caméras orientées vers le visage, suivant les mouvements des yeux. Accessoirement, cela permettra également d’avoir des graphismes fovéaux : ainsi le final sera une information plus détaillée là où l’œil regarde, réduisant la charge de contrôle (il n’y a pas besoin de définition précise sur les zones de l’écran que les yeux ne voient pas voir. ).

C’est une fonction qui se trouve également dans le Quest Pro que Meta a révélé cette semaine, qui comprend également des caméras face à l’utilisateur pour augmenter le réalisme des avatars : les mouvements des sourcils sont reproduits sur ceux de l’avatar. En revanche, il n’y a pas de marquage d’iris sur le nouveau casque Meta.

Le Quest Pro à 1 800 $ de Meta annonce-t-il le casque XR d’Apple ?

Toujours selon les informations, le casque d’Apple contiendra 14 caméras portables, soit 4 de plus que le Quest Pro. 2 d’entre eux s’occuperont des jambes de l’utilisateur car pourquoi pas. La nouvelle confirme l’étrange rumeur selon laquelle l’écran externe est là pour que les personnes dans la même pièce que l’utilisateur puissent voir son visage.

À Lire  Covid-19 : le port du masque est désormais obligatoire à l'extérieur dans la plupart des stations de ski d'Al

Cet écran pourrait bénéficier de la même technologie « always on » de l’iPhone et de l’Apple Watch pour limiter l’impact sur la batterie. L’appareil sera plus fin et plus léger que le Meta (il pèse 722 grammes), avec un design proche d’un verre composé d’aluminium, de verre et de tissu.

Pourquoi le casque de réalité augmentée d’Apple n’est pas intéressant ?