Posté

le 12/08/2022 à 16:26, Mis à jour le 12/12/2022 à 11:10

La collection Métiers d’art 2022-2023 de la Maison de la rue Cambon, présentée le 6 décembre à Dakar, a été dévoilée au grand public deux jours plus tard sur chanel.com. Un défilé d’une grande richesse traversé d’accents seventies qui marquera l’histoire.

Défilé Métiers d’art 2022-2023 – Chanel

Chanel renoue avec l’esprit du voyageur. Depuis la présentation de la collection au MET de New York en décembre 2018, la marque de luxe n’a pas présenté de défilé dédié à ses Métiers d’art hors de France. Cette saison, direction l’Afrique à Dakar, au Sénégal. La première maison pour la maison qui, jusqu’à aujourd’hui, ne défilait pas sur le continent africain. Lors d’une master class présentée à Miami en novembre dernier à l’occasion du défilé réplique Croisière 2022-2023 de la maison, Bruno Pavlovsky, Président des activités Mode de Chanel, a révélé qu’il pensait à cette destination depuis de nombreuses années.

« Dakar est une capitale artistique d’un grand rayonnement sur la scène internationale, notamment dans des domaines que Chanel affectionne comme la mode – à quelques jours du défilé Métiers d’art art de la 20e édition de la Dakar Fashion Week, ndlr – le cinéma, la danse , musique, littérature et art contemporain », a annoncé la maison à l’issue de cette masterclass. Plus qu’un cortège, cet événement débouchera sur un programme culturel de trois jours qui sera accompagné d’actions concrètes en lien avec le dialogue créatif, le développement durable et transfert de savoir-faire ».

Bouillonnement créatif

Défilé – Chanel – Artisanat – 2022-2023

Personnalités, amis et ambassadeurs de la maison

Le début d’une connexion plus large entre Chanel et le Sénégal en somme. A l’instar des teasers présentés avant l’événement, quatre vidéos sur les préparatifs de la collection Métiers d’art, réalisées par Ladj Ly et des élèves de l’école Kourtrajmé de Montfermeil et de Dakar, où le cinéaste a également créé une école de cinéma qui forme de jeunes réalisateurs sénégalais . et scénaristes. Dans la première vidéo, on a pu voir le chorégraphe Dimitri Chamblas et les danseurs de l’École des Sables (le centre international des danses africaines traditionnelles et contemporaines fondé par Germaine Acogny) pratiquer leur chorégraphie sous l’œil attentif de Virginie Viard, la directrice artistique. de Chanel. « Au-delà de la parade, c’est l’événement dans son ensemble que j’ai pris en compte, ce qui donne confiance à ce dernier. Nous y réfléchissons depuis trois ans. Je voulais que ça se passe bien, sur plusieurs jours d’échanges profonds et respectueux. Certains partenariats artisanaux entre Paris et Dakar vont continuer à se développer au sein de 19M Chanel, nouvel éden de la marque qui réunit, dès 2021, onze Maisons d’Art et ses six cents artisans d’exception dans un immense bâtiment sculpté par Rudy Ricciotti au Centre . aux portes d’Aubervilliers.

En vidéo, Whitney Peak au défilé Chanel Métiers d’art 2022-23 à Dakar :

Energie vibrante et mood seventies

Mardi 6 décembre, 17 heures, 800 invités arrivent à l’ancien Palais de Justice de Dakar, futur Palais International des Arts, pour assister à un moment historique : le premier défilé de mode d’une grande maison de couture en Afrique noire. L’ambiance est joyeuse. Ils sont accueillis par une performance de la jeune chanteuse sénégalaise Obree Daman et le « Slow Show » avec des danseurs de l’Ecole des Sables. Parmi les personnalités, amis et ambassadeurs de la maison, il y a Pharrell Williams (qui faisait partie des conversations de ce projet depuis le début), Caroline de Maigret, Anna Mouglalis, Charlotte Casiraghi, Karidja Touré, Karine Silla, Lyna Khoudri, Nile Rodgers .. .et de nombreuses personnalités locales dont la première dame, Marième Faye Sall.

À Lire  Environnement : Shein, la face cachée du géant chinois de la mode

Plissés, broderies et camélias signés des Maisons d’art

L’actrice sénégalaise Mama Sané (découverte dans Atlantique par Mati Diop) ouvre le show avec un pantalon rayé évasé, une ceinture avec une chaîne bijou, porté avec une veste décolletée en tweed et des chaussures compensées. Une allure folle, un chic Chanel, un comportement à la fois naturel et sensuel à la tendance seventies la plus énergique. Egalement au casting, la belle Jenaye Noah, fille de Yannick Noah, qui faisait déjà sensation lors du défilé Chanel Croisière à Miami.

L’âme de l’Afrique

Les codes emblématiques de la maison – noir et blanc, camélia, tweed, accumulation de colliers… sont ici présents, sublimés par les mains virtuoses des artisans des Maisons d’art. Comme cette veste entièrement recouverte de perles réalisée par le brodeur Montex qui appartient à un pantalon en dentelle peinte. Ou encore ce pull oversize en tweed Lesage orné de camélias du fleuriste Lemarié, cette robe en mousseline imprimée lys de l’atelier Paloma ou encore cette longue jupe plissée de la maison Lognon portée sous une veste dans les tons verts.

Mais sans tomber dans aucun esprit folklorique, on sent aussi l’âme vibrante de l’Afrique dans cette palette de couleurs chaudes, les nombreux sequins, les nombreux motifs floraux et les tweeds colorés aux formes géométriques qui traversent les vestes et pulls de collection. . Le tailleur pantalon jambe eph rappelle également l’esprit des images de Malick Sidibé, ce légendaire photographe malien qui a immortalisé la jeunesse de Bamako dans les années 60 et 70.

Retisser des liens

On retiendra surtout de cette collection aux accents pop-soul-funk l’esprit d’empowerment avec une grande élégance. A l’image de cette veste en résille fleurie sous un plastron à nouer en strass, et jouant au féminin masculin, rayonne de beauté. Ces femmes gagnantes passent de robes en dentelles de sensualité à des jeans brodés de brillance. Ils s’habillent également de longues culottes croisées en rose, vert, jaune, orange, aussi lumineuses qu’on peut l’imaginer lorsque le soleil se couche sur les rues animées de Dakar.