Bailler franchement (même en réunion)

Certes pas très sophistiqué, mais souverain pour éviter le syndrome de l’œil sec qui brûle, brûle et fatigue la vision ! Il fait monter les larmes aux yeux, nettoie, hydrate et oxygène la cornée, ce qui est généralement dû au fait que vous clignez des yeux toutes les 4 secondes. Devant un écran en revanche, ce réflexe est fortement amoindri. D’où l’inconfort et parfois une baisse passagère de l’acuité visuelle de 1 à 2/10.

Pour ce faire, vous devez boire suffisamment d’eau ou vous ne produirez pas assez de larmes naturelles, même si vous bâillez constamment ou si vous vous forcez à cligner des yeux fréquemment.

– N’hésitez pas à utiliser des larmes artificielles : notamment lors du port de lentilles de contact, un masque anti-Covid, une atmosphère enfumée qui augmente la sécheresse de la cornée.

– Sinon, vous pouvez sortir le gant de toilette : imbibé d’eau chaude et posé sur vos yeux fermés pendant 2 minutes, il permet d’ouvrir les conduits lacrymaux et de ne pas se frotter les yeux en permanence, risquant de risquer des lésions cornéennes.

Lire aussi > Six nouveautés efficaces contre la perte de vision

Respirer zen (en gonflant vraiment le ventre)

Le rythme respiratoire joue sur l’esprit, mais aussi sur les yeux. Une bonne respiration aide à soulager le stress qui, autrement, resserre les muscles de votre cou et de vos épaules et vous encourage à vous rapprocher de plus en plus de l’écran. En jeu : fatigue oculaire, augmentation de la myopie et risque à long terme d’œdème rétinien, alias maladie du jeune homme stressé.

– L’exercice : Lorsque le stress augmente, inspirez lentement par le nez, gonflez votre ventre, puis votre poitrine et expirez doucement comme à travers une paille, détendez bien vos épaules et laissez votre ventre se gonfler. Répétez 3 à 4 minutes.

– La distance : l’écran doit être à 70-80 cm des yeux. Au lieu de l’approcher, mieux vaut augmenter la taille des personnages.

Veiller à la lumière (surtout la bleue)

La lumière bleue et froide des écrans contribue au syndrome de l’œil sec, au vieillissement rétinien et à l’apparition de cataractes précoces. Il faut s’en protéger, notamment en utilisant des filtres sur l’écran et/ou des lunettes ou en portant des lunettes neutres qui filtrent la lumière bleue. Ce geste est requis en cas d’antécédents familiaux de cataracte précoce ou de DMLA, et est également recommandé à tous pour limiter l’effet cumulatif et agressif de tous les rayons lumineux (artificiels et naturels) sur le cristallin et la rétine.

À Lire  Votre enfant est fatigué ? Les clés de la compréhension - Exceptionnel

– À la maison : placez toujours les LED blanc froid sous une sphère sur le plan de travail de la cuisine, car elles émettent également de la lumière bleue

– Extérieur : Même en hiver, vous devez porter des lunettes de soleil avec un indice UV3

Lire aussi > Affichage à l’écran : 5 mouvements pour soulager les yeux

Notre Temps lance sa nouvelle newsletter dédiée à votre santé et votre bien-être. Tous les 15 jours vous retrouverez toutes les informations, les conseils des experts santé de la rédaction pour rester en forme.

Détourner le regard (mais pas vers le Smartphone)

Des pauses périodiques sont nécessaires pour soulager la tension créée par la rigidité de l’œil à proximité de l’ordinateur. Et surtout, n’en profitez pas pour vous précipiter sur votre smartphone : le petit écran regarde de plus près et augmente la fatigue oculaire. L’instruction est de regarder d’abord au loin… et de bouger les yeux.

Vous pouvez faire un mini-exercice : sans bouger la tête et en respirant calmement, regardez ailleurs vers la droite, puis vers la gauche, puis vers le haut, puis vers le bas, en ajoutant un regard droit au loin à chaque pas.

Prendre l’air (et marcher)

L’activité physique est essentielle quand on passe ses journées à regarder l’écran d’ordinateur… et les fesses sur la chaise ! Cela permet à tous les capillaires de se dilater, permettant au sang et donc à l’oxygène de circuler jusqu’aux yeux. Mais aussi pour réduire le risque cardiovasculaire, c’est-à-dire les lésions oculaires dans le diabète et l’hypertension artérielle.

– Il est préférable de faire 1h de marche d’affilée par jour pour dilater les fins capillaires qui vascularisent les yeux.

– Sortir ou jouer dehors est également crucial pour les enfants. Redonner aux yeux l’espace et la lumière naturelle que leur refuse l’écran d’ordinateur stimule la rétine périphérique et limite la forte augmentation de la myopie chez les 16-24 ans en France.

>> Merci à Nathalie Ballot-Léna, orthoptiste, auteur de Mon écran et moi, Stop à la fatigue ! Issues Flammarion.