En choisissant de soutenir l’initiative Slay, Ecopel, l’un des plus grands producteurs mondiaux de fausse fourrure, a brisé l’agenda de la mode en termes de souffrance animale et de ses conséquences pour l’environnement.

Trop c’est trop! En même temps qu’Ecopel se donne les moyens nécessaires pour lutter contre les vrais cheveux, le manager Christopher Sarfati ose plus en soutenant un film d’horreur intitulé « Slay ».

« Tuer » (tuer en français) est un film documentaire, réalisé et produit

« Le film critique un système qu’il faut revoir dans sa globalité et qui nous concerne tous »

de Rebecca Cappelli, diffusé sur WaterBear, une plateforme de streaming qui se concentre sur les documentaires

l’environnement. Le film coup de poing (les âmes saines d’esprit se sont éloignées) montre comment utiliser les peaux –

les animaux comestibles ou non comestibles et la laine – et environ 2,5 milliards d’animaux

À Lire  La Place des Écoles a été inaugurée en grande pompe