Publié

Il y a 10 heures, mis à jour il y a 10 heures

La marque de luxe numéro un mondial continue de surprendre positivement les investisseurs avec une publication trimestrielle bien meilleure que prévu.

La baisse du titre est timide, à peine plus de 2%, mais dans un marché boursier aussi atone, elle reflète l’excellence de la publication du troisième trimestre de LVMH. Ainsi, de juillet à septembre, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 19,75 milliards d’euros, soit une croissance organique de 19%.

Retour de la croissance en Asie

Mode & La maroquinerie, première activité du groupe avec 49% des collections, accélère sa croissance de 22% (+19% au deuxième trimestre). Toutes les divisions enregistrent des progressions à deux chiffres : Vins & Les boissons alcoolisées progressent de 14%, Parfums & Cosmétiques 10%, Montres & Joaillerie 16 % et Distribution sélective 15 %.

Par région, si la croissance se normalise aux Etats-Unis avec une hausse de 11%, elle reste très forte en Europe (+36%) et au Japon (+30%). Surtout, l’Asie, après avoir chuté de 8% au trimestre précédent en raison du confinement en Chine, repart à la hausse avec un gain de 6%.

Lire aussi Au bord de la crise de nerfs, les marchés dansent sur la corde raide

Les mesures restrictives sont toujours d’actualité dans l’Empire du Milieu…

Cet article est réservé aux souscripteurs boursiers et d’investissement. Il vous reste 58% à découvrir.

Les meilleurs bons plans boursiers : seulement 0,99 €

À Lire  L'instant mode : Gap lance sa e-boutique française