L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes lance un travail de concertation dans le cadre du Conseil National de Refondation (CNR) en santé. Les premières journées débutent le 25 novembre et réunissent partenaires sociaux, usagers, élus et acteurs du système de santé pour débattre, partager les initiatives de terrain et identifier toutes les pistes possibles pour améliorer le système de santé.

Le CNR santé, un axe de refondation qui s’inscrit dans un projet de transformation globale

Le Conseil national de refondation (CNR), lancé le 8 septembre par le président de la République, entend construire, ensemble et au plus près des Français, des solutions concrètes aux grandes transformations qui s’annoncent.

Neuf grands thèmes, qui correspondent aux grandes transitions à venir, ont été retenus.

Le CNR propose à toutes les forces vives de la nation plusieurs formats pour échanger ensemble de manière constructive et construire des solutions :

L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes est en charge du premier conseil régional en santé.

12 journées d’échanges en Auvergne-Rhône-Alpes organisées avec les conseils territoriaux de santé

La consultation est lancée sous l’impulsion de l’ARS. Douze journées sont ainsi co-organisées au niveau départemental avec les 12 conseils territoriaux de santé et en articulation avec les Maires et l’Assurance Maladie.

Ces instances de démocratie sanitaire regroupent notamment des professionnels et prestataires de services de santé, des usagers, des communes, des représentants de l’Etat et des organismes de sécurité sociale, des parlementaires. D’autres acteurs du territoire, ainsi que des citoyens inscrits sur la plateforme nationale du CNR, participent également aux échanges.

Lors de ces journées, les participants sont invités à faire des propositions autour des quatre thèmes nationaux de santé du CNR :

Quelle fonction publique ARS ?

A l’issue de cette large concertation, une réunion régionale se tiendra durant le mois de décembre pour présenter les propositions issues des journées départementales, avec la Conférence Régionale Santé et Autonomie (CRSA) Auvergne-Rhône-Alpes et les différents acteurs associés . Il validera les propositions qui seront transmises au Ministère de la Santé et de la Prévention.

Quelles sont les ARS ?

L’agence régionale de santé (ARS) est un établissement public de l’État à caractère administratif. Il est placé sous la tutelle des ministres chargés de la santé, de la sécurité sociale, des personnes âgées et des handicapés.

Les agences régionales de santé (ARS) sont les acteurs les plus récents du scénario de régulation sanitaire. Les Agences Régionales de Santé (ARS) ont été créées par la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » (HPST) du 21 juillet 2009.

À Lire  Sept conseils pour parler de sexe avec votre ado

Quelles sont les actions de l’ARS ? Les principales missions de l’ARS sont l’organisation de la veille sanitaire et de la sécurité ; observation sanitaire; anticipation, préparation et gestion des crises sanitaires, en lien avec les maires ; la définition, le financement et l’évaluation des actions de prévention et de promotion de la santé.

Qu’est-ce que l’ARS en France ? Les régionales de santé sont chargées d’assurer une gestion unifiée de la santé dans la région, de mieux répondre aux besoins de la population et d’accroître l’efficacité du système.

Qui compose l’ARS ?

Que sont les ARS en France ? Il existe 18 agences régionales de santé depuis la loi du 24 juillet 2019 portant organisation et transformation du système de santé, dont l’article 64 crée par voie de loi deux nouvelles ARS (ARS de Mayotte et ARS de La Réunion). ) en lieu et place de l’ARS Océan Indien à compter du 1er janvier 2020.

Qu’est-ce que ça veut dire ARS ?

Le Conseil national de gestion (CNP) est l’instance dirigeante des agences régionales de santé. Il donne à l’ARS les orientations nécessaires à la mise en œuvre de la politique nationale de santé sur le territoire.

Qui sont les directeurs d’ARS ?

L’Agence régionale de santé (ARS) est la pierre angulaire de la nouvelle organisation prévue par la loi « Territoires de santé pour les malades hospitalisés » du 21 juillet 2009 (article 118). Il est dirigé par un directeur général nommé par le Conseil des ministres.

Quelles sont les deux grandes fonctions des ARS ?

Daniel LENOIR, inspecteur général des affaires sociales, ARS Nord-Pas-de-Calais ; – Mme. Marie-Sophie DESAULLE, ARS des Pays-de-la-Loire ; – Mme. Nicole KLEIN, Maire, ARS d’Aquitaine ; – Monsieur.

  • Deux missions principales : le pilotage de la politique de santé publique et la régulation de l’offre de soins sur le territoire
  • Surveillance de la santé et de la sécurité, ainsi que l’observation de la santé.

La définition, le financement et l’évaluation des actions de prévention et de promotion de la santé.