La promo 5 de l’école Casa93 clôturait la Fashion Week de Paris dans un défilé qui mêle la colère d’une génération, face à un système qui ne lui est pas toujours favorable, l’énergie d’une jeunesse au talent certain, prête à parcourir le monde.

Mardi 4 octobre 2022 : pour les coulisses du défilé Carjack, organisé par Casa93 au Palais de Tokyo, le sol est recouvert de l’apparence d’une reconstitution en polystyrène d’une architecture urbaine. Les mannequins du défilé piétinent habilement ce symbole de l’urbanisation. « Carjack, c’est une collision », indique le communiqué. De l’uniformisation du quotidien à la frénésie, en passant par la reconnexion à l’intime, Promo 5 a voulu nier la violence de notre époque et l’indifférence de chacun face aux enjeux sociétaux qui les touchent ! Représentants des problèmes d’indifférence, les mannequins « marchent sur la Terre ».

Casa93 ou le revival de la punk attitude

La colère, oui ! Mais pas du tout malgré… La démarche est certaine, pleine de cette vitalité qui a donné « la haine » à certains mais qui s’apparente surtout à la volonté de rejeter les injonctions, ceux qui les mettent à la limite de société eux – ils ne sont pas nés. sur le côté droit de la barricade – mais tellement dans l’air du temps que dans cette fougue on retrouve cette « rébellion » que Demna apporte à Balenciaga à travers ses shows (avec des méthodes différentes).

A la direction artistique, 17 jeunes créateurs : Mavis Ahmes, Charlotte Charton, Leo Ciavarella, Nana Dabo, Khal Fergoug, Lou-Hân Gaillard, Cyrielle Gallais, Iris Imbert, Freddy Lassey, Cristale Maillot, Isis Mbango, Nour Mohammedi, Zoe Nguyen, Francín -A. Nkou, César Noyer, Tali Ricard, Hyphialtes.

À Lire  Les oeuvres de Basquiat font à nouveau l'objet d'une collection mode

Pour le style, les tissus recyclés et upcyclés ; la mode, pour tous, non genrée, inclusive ; beaucoup de noir, gris, blanc, rouge foncé ; pièces de monnaie pour sacs, chaînes pour bandoulières; cuir, vinyle; zips tourbillonnants sur une robe près du corps ; tissus transparents, ajourés, laçages, dentelles; Des chaussures de motard… Et puis, pour la fin du show, une approche sans retenue de ce qu’on dira plus qu’une tenue sexuelle qui laisse présager l’intimité d’une culotte, de seins ou de seins. Une représentation un peu trash de la réalité ? Pas même! Bienvenue dans la vie de neuf trois…

Cette première compilation montre la valeur de la formation menée par Nadine Gonzales. Dans son communiqué, le fondateur et co-dirigeant de Casa93 remercie la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, pour le soutien déterminant de l’Agence Peclers, de La Redoute et de l’association About A Worker, dont l’objectif est au devant des travailleurs en favorisant leurs conditions et leur savoir-faire. La personne est-elle en passe d’être au cœur du processus métier de la mode ? Moteur, s’il vous plait…