Un nouveau rapport souligne que les parents sous-estiment encore l’impact de la longue exposition des enfants au soleil.

Les vacances d’été débutent officiellement le jeudi 7 juillet 2022. A cette occasion, l’Institut national du cancer vient de mener une campagne de rappel sur les risques d’une exposition prolongée des enfants au soleil. A travers une nouvelle étude réalisée par BVA, l’institut a notamment mis en évidence que les coups de soleil qui surviennent dans l’enfance provoquent des cancers de la peau chez l’adulte. Mauvaise nouvelle, les parents ne semblent pas être conscients du danger des rayons UV sur leur progéniture. En effet, on apprend que très peu d’entre eux (12%) identifient l’enfance comme une période de plus grand risque pour la peau en cas d’exposition au soleil.

Les dangers du soleil sur les enfants

Les dangers du soleil sur les enfants

On apprend aussi que 45% des parents pensent qu’il n’y a pas de périodes d’exposition au soleil plus dangereuses que d’autres. Cependant, l’étude explique que « jusqu’à la puberté, la peau est plus fine et le système pigmentaire est immature, ce qui la rend plus vulnérable aux effets cancérigènes des rayons UV ». L’Institut national du cancer rappelle ensuite que les sports de plein air, le jardinage ou la marche en plein soleil présentent un risque pour la peau des enfants.

Les résultats montrent également que les actions protectrices ne sont pas correctement identifiées, avec notamment 58 % des parents estimant que l’application d’une crème solaire à indice élevé protège efficacement les enfants du soleil ; soit 39% qui pensent que la protection solaire permet de s’exposer plus longtemps aux rayons du soleil.

À Lire  Jean Paul Gaultier a révélé sa collaboration avec Karim Benzema

Des recommandations à suivre pour le bien-être des enfants

Des recommandations à suivre pour le bien-être des enfants

Face à cette situation, l’Institut rappelle que se mettre à l’ombre, porter des vêtements couvrants, un chapeau et des lunettes de soleil et ne pas s’exposer au soleil entre 12h00 et 16h00 est la protection la plus efficace. Ils réduisent ainsi le risque de développer un cancer de la peau à l’âge adulte. Enfin, l’Institut National du Cancer précise que « l’application régulière d’une crème solaire à indice élevé sur les zones exposées est recommandée en complément de ces moyens de protection ».