Au fait, pourquoi les champions de rugby portent-ils des lunettes de ski ?

C’est une mode qui arrive doucement en France. Mais ce n’est pas purement esthétique, mais aussi pratique.

Ces dernières semaines, le Stade Toulousain a été sacré Champion d’Europe et Champion USAP Pro D2. Toulouse a fêté dignement sa 5e étoile sur la scène européenne après avoir battu La Rochelle. L’USAP a également fêté son titre de Champion de Pro D2 ce week-end. Il y eut des scènes de fête et quelques éclaboussures de champagne dans les deux loges.

Mais qui dit titre dit fête dans la loge. Et le Stade Toulousain nous a offert de belles images inédites dans le monde du rugby. L’image très vue sur les réseaux sociaux est celle de Pita Akhi et Charlie Faumuina avec des bouteilles de champagne et… des masques de ski.

Mais pourquoi les joueurs ont-ils choisi de porter des lunettes de ski ? On pourrait penser que la mode fait fureur, même au rugby. Les masques aux verres teintés pourraient faire l’objet d’un aspect mode, mais ce n’est pas l’origine réelle de leur utilisation dans les cabines d’essayage. En fait, cette tradition découle directement du baseball en 1986 lorsque le joueur des Mets de New York, Bobby Ojeda, a décidé de porter des lunettes de natation pour célébrer les World Series. Ensuite, la NBA a emboîté le pas, avec des joueurs portant de longs masques de ski dans les vestiaires pendant les célébrations. Les plus connus sont les Golden State Warriors lors de la finale 2018. Pour l’occasion, les coéquipiers de Stephen Curry avaient à leur disposition plus de 400 000 $ de champagne et 300 bouteilles.

Cette paire de lunettes, appelée « Goggle » par les américains, est donc apparue. Mais ce n’est pas seulement pour le look. On connaît le prix d’un joueur NBA et surtout ses stars. On sait aussi que le champagne ou un bouchon de liège ne sont pas très bien digérés par l’œil humain. Au lieu de cela, la protection pour le ski devient une protection pour un joueur professionnel afin d’éviter les accidents dans le vestiaire.