Le fait que le prix du grand public soit le même que celui du jury de professionnels est le signe de la dynamique unique prise par le Festival International des Créateurs de Mode, présidé par Dominique Damien Réhel et le maire de Dinan, Didier Lechien.

En ce week-end des 8 et 9 octobre 2022, la ville de Dinan a offert à dix jeunes créateurs de mode cinq podiums pour pouvoir montrer leur travail à tout le monde : aux personnalités populaires – Diane Leyre, Miss France 2022, Alain-Fabien Delon… – aux professionnels dans le métier – Anne Jacob, acheteuse du concept store L’Exception, Ken Okada et Manix Wong, designer et créateur de mode… – et une foule de festivaliers venue en nombre. Curieux, sans doute, que cet événement donne aux « invisibles », qu’ils soient sortis de l’école ou anonymes dans cette société des apparences, un petit rêve…

Le rêve des jeunes créateurs est de recevoir un prix : celui des Gavottes (2 500 euros), remis à Maël Roussel, celui du public (un maximum de likes sur le profil Instagram du Festival International des Créateurs de Mode et du jury , présidé par Stéphane Rolland. Cohérence du concept oblige, les deux prix se rejoignent. Et c’est Aaron Teav, l’heureux gagnant. D’origine sino-cambodgienne, le jeune homme, fraîchement promu de Lisaa Mode Paris, a voulu exprimer sa double culture à travers une collection appelée « Entrepôt ».

Aaron Teav : télétravail, double culture… les thèmes d’une collection qui a reçu l’approbation collective

Pour ce faire, il a travaillé sur six modèles, une combinaison de vêtements de travail et de détente : haut comme un drap noué à la hâte, à l’approche d’une visioconférence ; manteau kimono à porter de jour comme de nuit ; pantalon extra-large inspiré de ceux des hommes pêcheurs asiatiques pour un look confortable…

À Lire  L'Oréal Paris : défilé de mode et nouvelle devise "Marche pour vos valeurs"

Pour le prix du jury, Aaron Teav remporte un stand au futur salon Who’s Next, coaching par Muriel Piaser (Precious Room), accompagnement en communication par Ilago, tissus offerts par Maison Sfate & Guigou… La soirée de gala était présentée par Magloire Delcros-Varaud, lui-même un rendez-vous d’un genre populaire pour qui l’élégance reste avant tout celle du cœur… « Il y a 10 gagnants et je voudrais qu’ils soient très applaudis.  » a conclu le vainqueur en remportant son trophée et l’émotion générale autour d’un festival qui n’a pas d’égal.