Quelle est la meilleure nourriture pour un chien ? Comment prendre soin de son hygiène personnelle ? Comment prendre soin de lui après une sortie ? Et quels sont les accessoires indispensables à avoir chez soi ? Découvrez nos conseils pour prendre soin de votre chien.

Garder son animal propre et en bonne santé demande un certain savoir-faire et une certaine discipline au quotidien.

Quelle est la meilleure alimentation pour un chien ?

Une alimentation adéquate est essentielle pour le bien-être de votre chien. Leurs besoins dépendent de leur âge, de leur niveau d’activité, s’ils sont stérilisés ou non… Demandez à votre vétérinaire.

« Les chiots n’ont pas les mêmes besoins que les chiens adultes. Les molosses terminent leur croissance beaucoup plus tard que les petits chiens. La nourriture junior doit être donnée jusqu’à l’âge de 10 mois pour les petites races, mais pendant 12 mois pour les chiens jusqu’à 25 kg à l’âge adulte et pendant 24 mois pour les grands chiens de plus de 25 kg », précise Sylvain Peillot, éducateur de la chaîne d’animaleries Maxi Zoo. .

Comment veiller à l’hygiène corporelle de son chien ?

Le chien doit être utilisé très rapidement pour être manipulé et lavé afin que lorsqu’il deviendra adulte la toilette soit faite correctement. Les yeux, comme les oreilles, doivent être nettoyés aussi souvent que nécessaire, voire plusieurs fois par jour, s’il s’agit de chiens brachycéphales (qui ont un muscle aplati) ou de races aux yeux saillants. Utilisez un tampon stérile non pelucheux imbibé d’eau du robinet. Une lotion pour les yeux doit être utilisée une fois par semaine pour déboucher le canal lacrymal relié au système respiratoire. Le brossage est nécessaire une fois par semaine, au moins, voire tous les jours, si le chien a des nœuds dans les poils, à condition de ne pas utiliser de brosse qui enlève le sous-poil, car l’animal a besoin de réguler sa température corporelle, été et hiver.

Il est préférable de limer les griffes plutôt que de les tailler afin qu’elles gardent leur courbure naturelle. Si vous n’avez que des coupe-ongles, coupez-les. « La griffe contient une veine à l’intérieur qui grandit avec elle. Si vous la coupez trop court, vous risquez de faire très mal au chien. Demandez à votre vétérinaire de vous montrer le geste », conseille Sylvain Peillot. Pour l’entretien des dents, utilisez un gel dentaire qui élimine le tartre et complétez-le par l’action mécanique d’une brosse pour faire tomber les particules libres. Les microfibres des cordons à mâcher passent entre les dents et agissent comme une brosse à dents.

À Lire  Faire roter bébé : les meilleurs conseils pour vous aider à roter

Comment prendre soin de son chien après les sorties ?

Chaque fois que vous revenez d’une promenade dans la nature, inspectez votre chien pour vous assurer qu’il n’a pas de parasites. Les tiques peuvent nicher dans les buissons lorsque les hivers sont doux. « Examinez les oreilles et étendez les coussinets des pattes pour être sûr qu’un épi, une sorte de petit brin d’herbe, ne s’y est pas planté. Une fois passé sous la peau, il peut provoquer des blessures graves et nécessiter une intervention chirurgicale », poursuit Sylvain Peillot.

Les coussinets nécessitent une attention particulière, surtout si vous courez beaucoup avec votre animal de compagnie. Ils sont aussi facilement irrités en hiver, à cause du gel ou du salage des trots, et en été, à cause de la chaleur du macadam. Prendre une pommade pour hydrater en prévention. En cas de coupure, le vétérinaire peut prescrire un baume cicatrisant. En hiver, un pelage est utile pour certaines races qui n’en ont pas, comme les Yorkies, les Bouledogues français, les Chihuahuas ou pour les chiens âgés souffrant d’arthrite.

Lisez aussi 5 choses à vérifier pour voir si mon chien est en bonne santé

Quels sont les accessoires indispensables à avoir la maison pour le bien-être du chien ?

Le chien doit avoir « sa chambre », c’est-à-dire un vrai lit, dans un coin, avec vue sur le groupe. Ne l’installez pas devant une porte, car vous irez et le stress viendra. Il peut s’agir d’une caisse de transport où l’on se sent en sécurité ou d’une maison.

Le chien se repose quand son maître est absent. De plus, vous devez stimuler lorsque vous êtes présent. Faites-le travailler, donnez-lui des ordres, proposez-lui des jeux. « Laissez-lui quelques jouets de formes et de textures différentes, dans un coffre-fort, mais pas trop. Faites des rotations et changez de temps en temps. Même s’il a déjà joué avec, le chien a l’impression d’avoir quelque chose de nouveau. » conclut Sylvain Peillot.